Éclairage Salle de bain

La salle de bains et la cuisine sont bien les deux pièces de votre maison ou de votre appartement qui nécessitent un éclairage particulier. L'éclairage de la salle de bains joue un rôle majeur. Il doit être fonctionnel tout en créant une ambiance agréable. Dans cette pièce souvent aveugle, deux sources de lumières (au moins) sont nécessaires : l'une générale, pour éclairer l'intégralité du local, l'autre localisée, pour se maquiller ou se raser.

L'éclairage général

Une salle de bains idéale est une pièce où l'éclairage principal est suffisant pour voir clair dans toute la pièce. Cet éclairage homogène est important et s'obtient généralement avec le point lumineux central au plafond et grâce à un plafonnier halogène plutôt qu'a incandescence. La lumière halogène offre une lumière plus proche du soleil et donc éclaire plus.

Néanmoins si vous avez des appliques murales puissantes et non éblouissantes (car placées à la bonne hauteur), vous obtiendrez un éclairage tout aussi profitable.

L'éclairage autour du miroir

Après avoir obtenu un bon éclairage général, il faut penser à apporter de la lumière dans les zones précises où vous en avez besoin ; autour du miroir, vers les toilettes. Cet éclairage est dit complémentaire car il permet de voir en détail et confortablement sans trop d'effort des yeux dans une lumière qui serait insuffisante.

Il peut se situer au-dessus ou de chaque côté du miroir ou peut être « une rampe d'artistes ». (Un luminaire disposant de plusieurs ampoules). La solution des spots est aussi esthétique que pratique.

Il existe aujourd'hui des appliques halogènes ou les grosses ampoules rondes d'avant sont remplacées par de toutes petites ampoules pépites ou des ampoules G9. Cela est plus joli et aussi puissant.

Enfin, si vous décidez d'installer une armoire avec éclairage intégré, pensez à vérifier la puissance maximum autorisée pour ces ampoules.

L'installation électrique de la salle de bains doit respecter les règles de sécurité en vigueur (norme NF C 15-100/A2). Cette réglementation, en constante évolution, divise la salle de bains en 4 volumes, chacun soumis à des consignes particulières.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici J'accepte