Éclairage de la cuisine

Convivialité, efficacité, sécurité, économie sont les 4 critères guidant l'éclairage d'une cuisine.

Pour éclairer parfaitement une cuisine, jouer sur 3 sources de lumière:

- Éclairage d'ambiance ou éclairage général de la pièce.

- Éclairages localisés.

- Éclairages d'appoint.

L'éclairage général

L'éclairage de votre cuisine est fondamental ; il vous faut une bonne puissance d'éclairage, semblable à la lumière du jour et ne pas oublier ou négliger d'éclairer certaines zones à l'intérieur de cette pièce souvent occupée.

N'hésitez pas à éclairer par une lumière puissante mais non éblouissante pour bénéficier d'un éclairage optimal.

Un plafonnier central, une suspension, un globe, des réflecteurs halogènes encastrés dans un faux plafond diffuseront une lumière homogène dans l'ensemble de la pièce.

Toute la pièce semble alors bien éclairée de manière générale, car vous avez dirigé les faisceaux lumineux dans plusieurs directions et parfois sur certains objets tels que le réfrigérateur, l'évier, le four ou encore le plan de travail. Ce système est esthétique mais formera des ombres sur ces éléments lorsque vous voudrez les utiliser.

L'éclairage ciblé

Pour éliminer les zones d'ombres et assurer sécurité et confort, des éclairages localisés sont indispensables.

Prévoir des éclairages forts et précis sur l'évier, le plan de cuisson, le plan de travail, les rangements, la hotte au besoin.

Cette partie « laboratoire » de la cuisine doit bénéficier d'un éclairage digne de celui du plein jour.

Ajouter des lumières complémentaires tels des spots encastrés sous vos meubles hauts de cuisine, vous fera profiter d'un éclairage complémentaire sur le plan de travail. Vous pourrez travaillez précisément vos aliments et sans gène de concentration dû à une lumière éblouissante ou trop faible.

On trouve également l'éclairage localisé dans les meubles sous forme de petits tubes fluorescents ou de leds. Il suffit d'ouvrir une porte ou un tiroir pour les allumer automatiquement. Ils se révèlent pratiques dans de grandes armoires ou de profonds tiroirs.

Ne pas oublier enfin l'espace repas, souvent la table de la cuisine ou bien l'îlot central et qui possèdent de ce fait plusieurs fonctions.
La solution : un ou plusieurs luminaires à hauteur réglable pour adapter la surface d'éclairage.
Ou bien une suspension dotée d'un variateur de lumière.Vous pourrez donc adapter la lumière à l'ambiance que vous souhaitez.
Ou encore des spots ou des projecteurs dont l'un sera dirigé sur la table et l'autre sur le mur pour équilibrer le niveau ambiant.

Les éclairages d'appoint

De petits éclairages d'appoint créeront des points de lumière qui feront le lien entre l'éclairage général et les zones localisées.

Dans ce domaine, les nouvelles barrettes led font merveille.Intégrées le long de la crédence, sous le bord du plan de travail, le long des meubles,ces fines bandes maniables créent un éclairage qui décore la cuisine. Leurs possibilités d'éclairage sont infinies : le long des plinthes, au mur, au-dessous ou au-dessus d'un meuble pour créer un effet au sol ou au plafond, sur la pomme du mitigeur, au fond de l'évier.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici J'accepte